Sori Yanagi

Sori Yanagi, designer du modernisme

Biographie courte

Qui est Sori Yanagi ?

Sori Yanagi (en Japonais 柳宗理) est un designer et artiste japonais moderne, que l’on pourrait rattacher au Modernisme. Il naît le 29 juin 1915 à Harajuku, et meurt le 25 décembre 2011 à Tokyo.
Il est le fils de Soetsu Yanagi, un écrivain et collectionneur japonais.

Sori Yanagi avec une récompense prestigieuse du design

Biographie détaillée

L’enfance et les études de Sori Yanagi

Sori Yanagi naît le 29 juin 1915 à Harajuku, un sous-quartier de Shibuya à Tokyo.
Son père, Soetsu Yanagi (Yanagi Muneyoshi 柳 宗悦) est un penseur et grand amateur d’Art. Diplômé de philosophie à l’Université impériale de Tokyo, il s’intéresse notamment à l’artisanat japonais et les arts décoratifs. Il participe notamment à développer le projet de Musée d’Artisanat folklorique japonais de Tokyo.
Nul doute que sa passion et sa liberté de penser ont fortement influencé son fils.
En effet, Sori Yanagi démontre assez tôt une appétence pour les Arts.
Il intègre la prestigieuse Ecole des Beaux Arts de Tokyo en 1934, et y étudie l’architecture et l’Art.
Ouvert d’esprit et curieux, il s’intéresse à divers courants artistiques. Il admire notamment le travail de Le Corbusier, qu’il trouve particulièrement novateur.
Lorsque la designer et architecte Charlotte Perriand s’installe travailler au Japon, Sori Yanagi suit son travail avec grand intérêt et devienne même son assistant de 1940 à 1942.

Yanagi poursuit son exploration du modernisme européen, et fonde le Yanagi Industrial Design Institute en 1952.
Certaines créations du designer font référence à ce style, et illustrent l’influence importante que Charlotte Perriand a eu sur son travail.

C’est donc à la fois l’architecture et les arts décoratifs qui passionnent le jeune Sori. Cependant, au fil des ans, l’artiste se spécialise dans le design d’objets.

Les oeuvres célèbres de Sori Yanagi

A l’issue de la Seconde Guerre Mondiale, Sori Yanagi s’oriente franchement vers les arts décoratifs (et utiles !).
Il imagine par exemple des passages piétons au design innovant, une nouvelle version de véhicule à trois roues…
Le style de Yanagi s’affirme à travers des formes simples, des structures minimalistes et l’emploi d’un nombre de matériaux limité.
Mais ce sont réellement deux oeuvres majeures qui doivent à Sori Yanagi sa célébrité :

  • Le tabouret butterfly
  • Le tabouret éléphant

Ces deux œuvres majeures ont toutes les deux été conçues en 1954, et illustrent le mariage parfait entre le design occidental et oriental.
Finalement, Sori Yanagi marche sur les pas de son père: il semble comprendre mieux que personne la poésie qui se cache dans les objets du quotidien.
Sa créativité semble sans limite, et il dessine et réinvente tout ce qui l’entoure : des jouets, de la vaisselle, mais aussi des stations de métro !
Tout le monde est unanime : rien ne semble l’arrêter, tant il semble réinventer son environnement sans la moindre difficulté.

En 1977, il devient directeur du Musée des Arts Populaires de Tokyo, en parallèle de son activité de designer.
Sa renommée est telle qu’en 1964, il se voit confier l’honneur de dessiner la Torche Olympique des JO d’été de Tokyo.

Sori Yanagi meurt le en décembre 2011, le jour de Noël, à l’âge de 96 ans à Tokyo.
Il demeure l’un des designers les plus influents du modernisme.

portrait en noir et blanc de Sori Yanagi

Découvrir les autres artistes du modernisme

Sources des images:
Pinterest.com
Marieclaire.fr
Casabrutus.com